L’arbre du voyageur

Parmi la flore de Martinique, voici probablement l'une des espèces que j'apprécie le plus et je suis loin d'être le seul. Surtout qu'elle nous réserve de nombreuses surprises, et la 1ère va probablement vous étonner.

L'arbre du voyageur n'est pas un arbre !!!

Non je ne suis pas tombé sur la tête, vous avez bien lu.

Originaire de l'île de Madagascar où il est appelé ravinala, l'arbre du voyageur se retrouve dans d'autre zone de la planète disposant d'un climat tropical.

Malgré son nom, ce n'est pas un arbre au sens botanique du terme, même si son aspect donne cette impression. Tout comme le bananier, c'est en réalité une plante herbacée. Elle est de la famille des Strelitziacées comme le fameux oiseau de paradis (d'où la ressemblance de ses fleurs).

Elle peut atteindre jusqu'à 20 mètres de hauteur, 6 mètres de diamètre. Chaque feuille mesure 3 mètres de long dont le pétiole représente les 2/3 de sa longueur. Les feuilles sont disposées en éventail, ce qui rend l'arbre du voyageur facilement identifiable et de loin.

Arbre Du Voyageur Martinique

D'où vient son nom ?

Il tire son nom d'arbre du voyageur grâce à la forme de ses feuilles et leurs dispositions en éventail qui permettent de récupérer, concentrer et stocker l'eau à leur base. Il permettait donc aux voyageurs assoiffés de trouver de l'eau pour de désaltérer.

Il est également très apprécié des moustiques qui peuvent pondre dans ces mêmes réserves d'eau.

Floraison et fleur de l'arbre du voyageur

Fleur Arbre Du Voyageur

Plus qu'une période de floraison à proprement parler, cette plus une question de maturité. Dès que la plante dépasse les 3 mètres, elle peut entrer en floraison et produire de grandes fleurs blanches. Elles donneront ensuite des fruits en forme de capsules à 6 loges marron de 20 cm renfermant des graines noires.

Où le voir en Martinique ?

L'arbre du voyageur en Martinique se retrouve un peu partout, aussi bien dans les jardins botaniques et parcs comme dans celui de l'habitation Clément, ou le jardin de Balata. Mais également chez les particuliers. Il est très facile à faire pousser, à entretenir, occupe peu de place au sol et procure beaucoup d'ombre que l'on peut en plus maitriser lorsqu'il est correctement orienté.

Raph
Raph de Voyage-Martinique
203

Amoureux des Antilles depuis plus de 20 ans suite à un premier séjour en Martinique. Depuis, nous avons multiplié les voyages sur l'île, d'abord en couple puis avec nos filles. Tous ces mois passés à Madinina nous ont permis de parcourir l'île en long, en large et en travers ainsi que de tester de très nombreuses activités, visites, mais surtout de faire de belles rencontres jusqu'à voir naître le projet professionnel de Voyage-Martinique.

A lire aussi :

Aucun commentaire à L’arbre du voyageur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires