Ouragans, cyclones et tempêtes: doit-on avoir peur en Martinique?

Vous vous apprêtez à réserver de belles vacances en Martinique et vous avez entendu parler d’ouragan ou tempête aux infos?

Du coup vous vous inquiétez et vous posez des questions comme:

  • A quelle période ont les lieux les ouragans en Martinique?
  • Quels sont les risques de tempête?

Alors oui, nous n’allons pas vous mentir. Ces phénomènes sont bien présents en Martinique comme dans tous le reste de l’arc antillais. Mais avec quelques explications et conseils, vous saurez choisir la bonne période pour vous en prémunir.

Différences entre ouragan, cyclone et tempête

Avant d’aborder les différences voyons un peu ce qui les rapproche. Alors, vous allez peut-être surpris mais un cyclone, un ouragan et un typhon sont en réalité une seul et même chose. C’est un système tourbillonnaire qui se développe dans les régions tropicales entre 30° Nord et 30° Sud (ce qui correspond à quelque chose près aux tropiques du cancer et du capricorne).

On considère que nous sommes en présence d’un de ces phénomènes quand les vents dépassent les 118 Km/h (ou 64 noeuds) c’est à dire une force 12 sur l’échelle de Beaufort (cela parlera à celles et ceux qui ont le pied marin).

mais alors qu’est-ce qui les différencie me direz-vous? Et bien c’est tout simplement l’endroit du globe où ils ont lieur. A chaque lieu sa dénomination:

  • Un typhon est un phénomène qui se déroule dans le Pacifique nord-ouest.
  • Un cyclone dans l’océan Indien et le Pacifique Sud
  • Un ouragan dans l’Atlantique Nord et le Pacifique Nord

Donc, si vous savez situer la Martinique sur une carte, vous aurez compris qu’en Martinique on parle d’ouragan.

Et la tempête dans tout ça alors? Et bien une tempête tropicale en Martinique, c’est le phénomène qui est juste en dessous de l’ouragan. C’est à dire avec des vents qui sont compris entre 63 et 117Km/h.

Donc en Martinique, on peut avoir des ouragans et des tempêtes tropicales.

Classification et intensité d’un ouragan

Comme nous venons de l’expliquer, à partir de vents de 63Km/H à 117Km/H nous parlons de tempête tropicale. Au-delà nous passons sur un ouragan qui, d’après l’échelle Saffir-Simpson possède plusieurs catégories établies (5) en fonction de la force des vents comme suit:

force ouragan martinique

Bien entendu plus la catégorie de l’ouragan augmente et plus les risques de dégâts sont élevés. Il faut également garder à l’esprit qu’un ouragan ou un cyclone peut évoluer. Au cours de sa trajectoire, selon les masses d’air, l’humidité qu’il va rencontrer, il peut s’intensifier, rétrograder de catégorie pour à nouveau se renforcer.

Pour être clair et concret. Tout récemment (septembre 2019) une tempête tropicale du nom de Dorian s’est formée et à traversé la Martinique, provoquant quelques dégâts et des inondations.  Mais ce n’était « qu’une tempête tropicale ». Elle a continué son chemin tout en se renforçant pour terminer en ouragan de classe 5 qui a très durement frapper les Bahamas.

Anatomie d’un cyclone ou ouragan

Nul prétention de notre part de vous expliquer comment se crée et fonctionne un ouragan ou une tempête mais voici au moins deux schémas émanant de Météo France qui explique un peu l’anatomie d’un cyclone ou d’un ouragan.

cyclone martinique

ouragan martinique

Historique des phénomènes majeurs en Martinique

Le listing ci-dessous ne prétend nullement être exhaustif, mais il a pour mérite de lister quelques événements météo majeurs qui ont touché la Martinique.

Tempête en Martinique

  • Tempête Beulah le 7 septembre 1967. Un maximum de 475mm de pluie en 24H. Elle a provoqué une montée du niveau de certaines rivières d’1m20. 14 morts durant cet épisode
  • Tempête Dorothy le 21 août 1970. Des coups de vents ont été mesuré à 137Km/h sur la pointe de la caravelle. Beaucoup de pluie entraînant des glissement de terrain et de boue. 44 morts
  • Tempête Cindy le 15 août 1993. Des pluies très importantes en un laps de temps très court (17 mm en 6 min). De nombreux dégâts et 2 morts.
  • Tempête Debby le 9 septembre 1994. La Martinique a surtout été touché par la queue avec des vents en rafales jusqu’à 158km/h et 104km/h en moyenne accompagnés de pluie importantes sans pour autant être exceptionnelles.
  • Tempête Iris le 27 août 1995. ce sont des trombes d’eau qui se sont abattues pendant 24h provoquant inondations,  coulées de boues, glissements de terrain provoquant 2 morts.
  • Tempête Hortense le 7 septembre 1996. Phénomène marqué par des pluies intenses entre 100 et 150mm en 24h selon la zone de l’île.
  • Tempête Emily le 1er août 2011. L’épisode durera 2 jours. C’est sur la durée que les quantités de pluie sont impressionnantes, s’ajoutant à un bilan déjà excédentaire provoquant des inondations.
  • Tempete Harvey Martinique le 19 août 2017. De très forte précipitations (40mm en seulement 3h) ont eu lieu. Des vents jusqu’à 100km/h ont provoqué localement des vagues de 6mètres de haut à Sainte-Lucie.
  • Tempete kirk Martinique le 28 septembre 2018. Fortes pluies, des vents jusqu’à 111km/h qui ont provoqué des onctions en mer très difficile avec des vagues jusqu’à 7mètres de hauteur du côté de Saint Lucie.
  • Tempête Dorian le 27 août 2019. Des vents de 100 à 110km/h sont enregistrés. 94mm de pluie en moyenne surtout dans le sud provoquant des inondations.

ouragan bananeraie

Ouragan en Martinique

  • Ouragan David le 29 août 1979. Les cumuls de pluie ont été assez importants, mais ce sont surtout les vents violents qui ont causé le plus de dégâts. A titre d’exemple, la rafale la plus forte enregistrée était de 180Km/h avant que le vent n’emporte l’anémomètre. On estime que les rafales ont pu dépasser les 220Km/h.
  • Ouragan Allen le 3 août 1980. Cet épisode sera surtout marqué par des cumuls de pluies très importants. Des rafales de vents ont été enregistrées jusqu’à 167Km/h à Fort-De-France.
  • Ouragan Klaus le 3 octobre 1990. Il a duré du 2 au 10 octobre avec un maximum d’intensité les 3 et 4. La quantité de pluie sur la durée est ce qui a marqué le plus les mémoires.
  • Ouragan Luis le 4 septembre 1995. Son passage au large de la Martinique a permis de limiter les vents violents. En revanche l’île a connu une forte houle et des pluies abondantes.
  • Ouragan Marilyn le 14 septembre 1995. Surtout des vents violents sur la façade atlantique et moins de précipitations que pour Luis.
  • Ouragan Lenny le 18 novembre 1999. même si les pluies ont été conséquentes, elles n’avaient rien d’exceptionnelles. Des rafales jusqu’à 94Km/h ont été enregistré. Mais surtout, dans la nuit , ce sont les vagues de 3 à 4 mètres (voire 5 par endroit) qui ont causé d’énormes dégâts sur le littoral au Prêcheur et Saint-Pierre.
  • Ouragan Dean 17 août 2007. Cet ouragan de classe 2 a causé de nombreux dégâts dans les bananeraies, la canne… avec ses vents jusqu’à 180Km/h. A noter également 300mm de pluie en 48h. Le bilan est de 2 morts et 6 blessés.
  • Ouragan Thomas le 30 octobre 2010. Son passage au large de la Martinique a éviter le pire mais a quand provoqué des ventes jusqu’à 173Km/h et 220mm de pluie en 24H.
  • Ouragan Matthew le 28 septembre 2016. Un épisode marqué par des vents violents faisant encore des dégâts pour l’économie de la banane et de la canne à sucre. Un cumul de 201mm de pluie a également été relevé.
  • Ouragan Maria Martinique le 18 septembre 2017. Des pointes de vents jusqu’à 130Km/h mais dans une direction inhabituelle ( de secteur ouest). Au niveau des pluies, ce n’est pas l’intensité mais le cumul qui a provoqué des dégâts.

Quelle période pour éviter les ouragans et tempêtes en Martinique?

Si vous avez lu et prêté attention aux différentes dates ci-dessus, vous devez déjà avoir votre petite idée.

La période la plus propice pour un ouragan ou une tempête en Martinique si situe pendant la période que l’on nomme hivernage ou saison des pluies. Elle se situe entre juillet et novembre comme vous pouvez le constater sur notre page dédiée à la Météo en Martinique.

En conclusion la meilleure période pour partir en Martinique d’un point de vue touristique se situe de Décembre à avril. C’est le carême, la saison sèche. Les tempêtes et ouragans sont absents, les températures plus clémentes, les pluies modérées et les alizées présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *