Y a-t-il des Mygales à La Martinique ?

Partagez
  • 14
  • 10
  •  
  • 5
  •  
    29
    Partages

La Mygale de la Martinique est plus couramment appelée la Matoutou Falaise en créole. C’est une espèce endémique de la Martinique c’est-à-dire que vous trouverez cette variété d’araignées uniquement sur l’île et nulle part ailleurs dans le monde. Il en existe deux sortes. La première est arboricole et vit au nord. La seconde est terrestre et son habitat naturel se situe dans le sud.

À quoi ressemblent-elles ?

Celui qui a la chance de les observer, car elles ne sont pas facilement visibles au grand soulagement des arachnophobes, trouvera une espèce particulièrement belle. Celle qui vit dans les arbres au nord de l’île est d’une belle couleur bleue alors que la mygale terrestre du sud arbore des nuances brunes et rouges. Elles sont impressionnantes, car certaines peuvent mesurer jusqu’à 20 centimètres.

Où les observe-t-on ?

matoutou falaise arboricole

Matoutou falaise arboricole

Pour tenter de voir la Matoutou Falaise arboricole, vous devez vous rendre dans les forêts tropicales du nord de la Martinique sur les communes du Prêcheur et de Grand-Rivière notamment.

Elles affectionnent particulièrement les Zamanas (vous en trouverez de magnifiques spécimens à l’habitation Céron).

Celle du sud en revanche, est plus difficile à débusquer puisqu’elle vit dans de petits terriers.

Ces deux espèces se nourrissent généralement d’insectes et de petits vertébrés comme les lézards par exemple.

Les Mygales de la Martinique sont-elles dangereuses?

mygale martinique

Matoutou falaise terrestre

La Mygale de La Martinique est considérée comme inoffensive. Cela ne signifie pas qu’elle ne soit pas venimeuse. Elle n’est simplement pas belliqueuse et ne vous attaquera pas. Néanmoins, il ne faut pas trop l’embêter, car elle peut devenir agressive si elle se sent en danger, surtout la Mygale terrestre. Elles font d’ailleurs l’objet d’un arrêté de protection depuis 1995. Malheureusement, cette mesure n’a pas empêché sa commercialisation massive qui met en péril l’espèce (et son endémisme). C’est pour cette raison qu’un nouvel arrêté de protection a été adopté au mois d’août 2017. Ne tentez donc pas d’en capturer une, vous pouvez faire l’objet d’une sanction.

Pour en apprendre plus sur les dangers de la Martinique nous avons d’autres articles:

Y a-t-il des Mygales à La Martinique ?
5 (100%) 2 votes
Ajouter à ma sélection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *