Les drapeaux de la Martinique et leurs symboles

Partagez
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

La Martinique devenue Française suite à la colonisation, porte officiellement les couleurs tricolores du drapeau français, dressé devant toutes les mairies et les lieux publics de l’île. Mais comme dans les régions de notre France métropolitaine, la Martinique utilise également des drapeaux locaux certes non officiels mais très symboliques dans la culture martiniquaise. Ces drapeaux représentent la culture, le patrimoine et l’histoire d’une île convoitée.

Le drapeau aux quatre serpents, représentatif de l’esclavagisme

drapeau martinique serpents esclavesLe drapeau aux quatre serpents est un pavillon de la marine marchande créé en 1766. Sur fond bleu, il se divise en quatre par une croix blanche et chaque carré contient un serpent blanc. Ces quatre serpents représentent des trigonocéphales, reptiles venimeux nommés aussi « Fer-de-lance », introduits selon la légende, sur l’île au moment de la traite négrière, pour forcer les esclaves à travailler davantage. Ce drapeau fait aujourd’hui polémique, car visé comme étant le symbole de la période esclavagiste par certains indépendantistes. À l’époque, il était d’ailleurs hissé sur tous les navires de commerce d’esclaves. Même si non officiel, ce drapeau représente la Martinique et reste très présent sur l’île. Il est souvent hissé lors des manifestations culturelles ou sportives. Il trouve aussi sa place dans les lieux touristiques et historiques, mais également sur les bâtiments publics à côté du drapeau officiel français. Malgré sa réputation controversée, il incarne la royauté.

Vous voulez acheter ce drapeau -> Cliquez ici

Le drapeau rouge, vert et noir, symbole de convictions politiques

couleurs drapeau martiniqueLe chef du Modemas (parti politique indépendantiste) Garcin Malsa devenu maire en 1989 , fait hisser à la mairie de Saint-Anne, le drapeau national rouge, vert et noir en 1995 après délibération du Conseil municipal. Ce drapeau représente un triangle rouge et deux quadrilatères vert et noir. L’origine de ce drapeau est assez confuse et remonterait en 1665, lorsque certains esclaves soutenus par leur chef « Francis Fabulé », menèrent des grandes révoltes. En 1801, il fut à nouveau brandi au Carbet, dans une révolte d’esclaves. Les couleurs du drapeau furent encore mises à l’honneur en 1870, par les insurgés, lors de l’Insurrection du Sud. La révolte de l’OJAM en 1960, ne put se faire sans le brandissement de ces trois couleurs qui symbolisèrent parfaitement les revendications des manifestants, pour une Martinique plus émancipée. Ce drapeau est généralement utilisé lors des mouvements sociaux et indépendantistes et devient l’emblème des partisans de groupes politiques. Il représente la force et la résistance de la communauté martiniquaise.

Vous voulez acheter ce drapeau -> Cliquez ici

Pour ou contre, les drapeaux non officiels sont présents sur l’île aux fleurs et retracent l’histoire d’un passé très marqué. Ils n’ont sans doute pas fini de faire parler d’eux et seront encore au cœur des débats. L’un pour sa signification d’une époque où la couleur de peau définissait le rang social, et l’autre pour le courage qu’il apporte aux mouvements politiques passés, présents et à venir.

Les drapeaux de la Martinique et leurs symboles
4 (80%) 5 votes
Ajouter à ma sélection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *